Le climat

20thinAmerica_2.jpg

Un défi du mois intéressant : le climat ! Le défi est proposé par Laetitia de http://www.frenchfriesandapplepie.com/bilan-1-an-expatriation-1/ et Isabelle de http://www.fromside2side.com/

En effet, San Francisco étant sur le 37° en latitude (soit à la même latitude que Palerme en Sicile), on peut s’attendre à un climat chaud, méditerranéen… Complètement raté ! En effet, ce qui prévaut ici, c’est un climat océanique. Les gens de la Bretagne savent bien ce que ça veut dire : humide, froid, venteux. Jamais super froid, mais jamais super chaud.

Tout d’abord, ce qu’il faut aussi savoir, c’est que passé la chaine de montagne appelée « costal ranger », le temps change complétement. On passe d’un climat océanique à un climat continental. Et là, le 37° de latitude se fait sentir : froid l’hiver, et chaud l’été. Et cette chaine de montagne, de collines même devrait-on dire car ça monte vers 400-500 mètres, pas plus, s’étale sur une bande de 800 kilomètres de long pour 50 de large. Et elle est due principalement à la faille de San Andreas (les deux plaques glissent l’une à côté de l’autre). Et cela donne donc sur la partie de San Francisco qui donne sur l’océan un temps humide, avec du brouillard en été dès 16H, une température moyenne de 10° l’hiver à 20-24° l’été. Pas de quoi se baigner : ici l’eau est toujours très fraiche. Les rares surfeurs ont tous des combinaisons.

Ensuite, coté Est de San Francisco, la température est un peu meilleur, et en été on gagne facilement 4° F (donc 2 ° Celsius) sur le fond de l’air. Je parle de fond de l’air, car au soleil, surtout en été, il faut chaud : T-shirt bienvenu. Mais passez à l’ombre et vous verrez que le fond de l’air est frais. Et le soir, même en été, un sweat shirt (bon, sauf pour les viking qui sont tous le temps en T-shirt).

Car ici existe un peuple assez étrange que j’appelle les Viking. Ces gens-là, quand moi j’ai un pull, un anorak et j’hésite à sortir mon bonnet, se promène en… T Shirt. Et ce n’est pas un truc génétique, car maintenant mes deux plus jeunes filles sont comme ça ! Tout le temps en T-Shirt une petite robe !

Je n’arrive pas à comprendre.

Traversez la baie et venez côté Berkeley. Ici, on est en face de l’embouchure de la baie, et il y a souvent de l’air marin. Mais pas de l’air marin comme en Bretagne ou en Méditerranée, vous savez cet air qui sent bon la mer. Non, ici l’air ne sent rien. A croire qu’il n’y a pas de vie dans cette mer. Justement je me suis fait cette réflexion un jour que j’étais sur les quais de San Francisco, avec une marée très basse : là, ça sentait enfin l’air marin !

Donc, de ce côté-ci, on gagne à nouveau 4 à 5 °. Ainsi, quand à San Francisco je pars, il peut faire 64°F, il fait 68/69 à Berkeley. Mais ça reste frais (pour moi). Non, la vraie barrière climatique se fait quand vous êtes derrière les collines : ainsi le sud de la baie (San José) est protégé par une chaine de de petites montagnes, et là on gagne facilement 10 à 15° (ou au contraire, il fait plus froid l’hiver). Mais le mieux est quand on passe de l’autres côtés des collines de Berkeley. Cette fois, on arrive dans le vrai été. Ainsi, l’année dernière, j’ai amené la voiture à Pleasanton. Je pars d’Albany, avec un petit 20° (70° F). J’arrive à Pleasanton (donc 30 kilomètres) : 30° ! Et Walnut Creek, juste derrière Berkeley, pareil, 30°, voir même 32 ! J’ai eu du mal à revenir…

Ensuite, vous êtes quasiment arrivé à la Central VAlley, et ces 35° l’été, quant au même moment, il va faire 22° à San Francisco.

Donc, vous qui venez ici, prévoyez un pull. Mais si on est au niveau de la Sicile (et c’est là que vous comprenez pourquoi on parle de Climat Méditerranéen : en fait, ce climat, à cette latitude, est une exception !).

P1070865.JPG

Ensuite, coté temps ? Et bien là, on retrouve les 37° de latitude. En effet, la lumière et le temps y est assez exceptionnel. La lumière est vive, avec des couleurs profondes et contrastées. Il faut souvent beau.

IMG_1116.JPG

Bon, actuellement, nous sommes dans un cycle de 2 mois de pluie qui est assez inhabituel. Les californiens se disent « c’est super, on a besoin d’eau » mais bon, on n’est pas dans l’Oregon ! Alors maintenant, ça serait bien que ça redevienne normal sans pluie et un peu plus chaud. A tel point que la semaine dernière, quand à nouveau le ciel est redevenu bleu, que les couleurs sont réapparu, ainsi que les 20° habituel, je suis resté ébahi car je redécouvrais le paysage qui me plait tant ici, et qui me fait dire « mince, c’est super d’être ici ».

DSC01634.JPG

Ah, dernier point, la meilleure période de visite ici est en mai-juin, puis en septembre – octobre. C’est là qu’il faut beau et souvent le plus chaud. L’été est bien, mais un peu plus frais, plus souvent du brouillard le soir sur la ville.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s