Mais… C’est quoi une démocratie ?

constitution

J’ai lu ça sur le figaro.fr, dans un des commentaires relatifs au décret signé par le Président Trump sur l’interdiction d’entrée aux Etats Unis de ressortissant de certains pays. L’article indiquait que le décret avait été annulé par un juge fédéral.

 

Est-il normal qu’un juge puisse infirmer une décision gouvernementale aux US ou en France d’ailleurs. Qui gouverne ? Un juge ne doit avoir le pouvoir juger que ce qui n’est pas gouvernemental.

 

Alors là, j’en suis resté bouche bée (vous avez vu cette vieille expression ? Tiens-je ne sais même pas comment elle s’écrit). Du coup, j’ai été obligé de me créer un compter sur le figaro.fr ! Oui moi, un compte sur le Figaro ! Jamais je n’aurais cru qu’un jour j’allais me créer un compte sur un site comme ça.

Ola ! N’allez pas croire que je suis un gauchiste à fond (et je tiens à l’écrire ici, non je ne suis pas un co.. Heu non, un mot comme ça, je ne peux pas l’écrire ici). Non, je suis plutôt à ranger parmi le centre. Droit ou gauche, suivant ceux qui ont de bonnes idées.

 

Par exemple, je me suis renseigné un peu sur l’idée du « revenu universel », idée qui remonte quand même au 19eme siècle. Je trouve qu’en effet, la société viendra un jour à cette idée. Même les responsables de la Silicon Valley en parlent : en effet, leurs projections montrent que dans 10-15 ans, il n’y aura plus de chauffeurs de poids lourds, ni de chauffeur de taxi. Ce qui représentent aux Etats Unis 5 millions de personnes sans travail !

 

Pour accompagner cette révolution, ils proposent de créer aux Etats Unis un revenu universel. Et ils ont raison ! Comme le disait un de mes amis, que vaut – il mieux pour nous qui faisons partie de la classe moyenne aisée ? Des maisons sous surveillances, des voitures blindées, des pauvres dans la rue, des prisons bondées, des risques d’enlèvement ou de la redistribution massive via n’importe quel moyen ? Non, ce n’est pas un scénario impossible, ça existe déjà en Colombie, au Brésil, en Afrique du sud. Et n’oublions pas que ceux qui sont le bras armé des révolutions, ce sont ceux qui n’ont rien à perdre.

 

Mais j’emprunte des chemins de traverse. Vous voulez me foirez mon blog là à me faire parler (comme dirait le grand philosophe Bigard) ?

 

En lisant cela, je me suis senti soudain désespéré, et aussi heureux.

Désespéré, car en fait on s’aperçoit que d’une part les gens ne savent pas ce qu’est une démocratie. Ils n’en connaissent pas les mécanismes de base, le principe fondateur.

 

Désespéré car ces gens-là sont prêt à accepter demain une dictature. Trouverons-nous normal qu’un policier puisse arrêter n’importe qui dans la rue pour le mettre en prison ? J’ai peur que ces gens-là réclament cela. Or, ce sont des gens comme vous et moi quand on discute avec eux, alors pourquoi ? Moi aussi dans une discussion je peux faire preuve de mauvaise foi mais là, c’est sérieux quand même. Comment peut -on écrire une chose pareille ?

 

Désespéré car on voit combien la « théorie de la peur » fonctionne. Cette théorie consiste à créer de la peur et de la fureur, et ainsi on va voter pour le premier qui dénonce « le système ». A ce propos, une excellente vidéo ici (désolé, elle est en anglais) partagé par Isabelle https://www.facebook.com/Mediamatters/videos/10154084955956167/

 

Heureux car là je sors de ma bulle Facebook et je vois d’autres gens. En effet, sur Facebook, on est amis avec des gens qui pensent déjà comme nous d’une part, et d’autre part, même quand ces amis publient un truc qui n’est pas dans ce que l’on aime (like), Facebook ne nous le montre pas. On s’enfonce ainsi dans une bulle, en ne voyant que des choses qui nous plaisent (donc on revient consulter notre page Facebook: c’est logique !).

 

Là, enfin quelqu’un qui pense différemment, et j’aimerais pouvoir discuter plus avec cette personne afin de pouvoir comprendre comment elle peut en arriver à ce genre de réponse : pas sur le côté technique – pourquoi un juge peut invalider une décision -, mais sur le fond : comment peut-on accepter ce type de décision ? La dernière fois qu’un dirigeant a classé les gens par rapport non pas à eux mais par rapport à une croyance, on a vu ce que ça donnait.

 

Alors quelle est la solution ? D’abord l’éducation ? Je parle régulièrement avec mes enfants. Et ici, en Californie, les adultes parlent en fait beaucoup politique avec les enfants. La psychologue de l’école que j’ai rencontré la semaine dernière m’a dit que je devais aborder avec ma fille de 9 ans des sujets tel le global warning.

 

Je lui aie alors demandé ce qu’elle entendait exactement avec ça, puisque maintenant on sait que ça n’existe pas.

Elle m’a regardé un peu étonnée (les américains ne savent jamais quand on plaisante nous autre français).

 

« Ben oui » je lui répondu,

« moi qui ait un visa je suis d’accord avec tout ce que votre administration peut dire. Et votre président a dit que ça n’existait pas, alors ça n’existe pas.»

 

Et puis je lui aie dit sur le ton de la confidence qu’elle prenait de sacré risque de dire des choses comme ça (alors là, elle a compris que je plaisantais).

 

Enfin, ici lors du résultat de l’élection, les élèves de la Hight School, et même de la Middle School (au collège donc) sont allés manifester dans la rue. Suivi par le directeur adjoint de l’école (et la police histoire de sécuriser le tout).

 

Nous avons reçu un email ensuite de l’école qui expliquait ce qui s’était passé, indiquant que les élèves sont notés absent (faut pas exagérer). Mais quelle différence avec la France !  Je vois mal en France des élèves au collège voulant aller manifester d’une part, et d’autre par le directeur de l’école accepter la situation et suivre les élèves, tout en prévenant la police afin que celle-ci sécurise le parcours.

 

Maintenant, ne portons pas de leçon sur ce qui se passe aux Etats Unis. D’une part attendons le résultat de l’élection en France en mai. Ensuite, le président a été élu ici sur un slogan « America First » et on peut voir actuellement l’amateurisme de son équipe (sortir un décret sans avoir vérifié qu’il était constitutionnellement acceptable).

 

A suivre donc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s